RETROVISION:

L E   T O Y O T A   F J 5 5

Ses caractéristiques:

Moteur à essence:
6 cylindres en ligne, soupapes en tête, 3878 cm3
Alésage: 90mm. Course: 101,6mm.
Taux de compression: 7,8 à 1
Puissance maximum: 155 cv (SAE) à 4000 tr/mm.
Couplemaximum: 31,7 m-kg (SAE) à 2200 tr/mn.

Batterie 12 volts, 50 amp/hr.
Alternateur12 volts, 480 watts.

Carburateur double corps inversé avec starter automatique.

Capacité du réservoir à essence: 90 litres

Système de refroidissement: circulation forcée par pompe centrifuge. Capacité du radiateur: 15,2 litres.

Système de lubrification: forcée par pompe à engrenage.
Capacité du carter: 8,5 litres.

Embrayage: simple disque à sec avec caoutchoucs de torsion.
Diamètre: 275 mm. Surface: 716 cm2 .

Transmission à 4 vitesses:
Toutes vitesses avant synchronisées.
Rapports:1re: 4,925; 2e: 2,643; 3e:1,519; 4e: 1,000;
marche arrière: 4,925.

Boîte de transfert:
Transmission hélicoidale 2 rapports.
Rapports: réduit (L): 1,992; normal (H): 1,000.

Pont avant:
Transmission hypoïde entièrement flottante.
Capacité: 1.150 kg. Taux de réduction final: 3,700 à 1.
Pont arrière:
Transmission hypoïde semi-flottante. Capacité: 2.300 kg.
Taux de réduction final: 3,700 à1.

Suspension avant:
Ressorts à lames semi-elliptiques,
amortisseurs télescopiques hydrauliques à double action à grande course.

Suspension arrière:
Ressorts à lames semi-elliptiques, barre de torsion stabilisatrice et amortisseurs télescopiques hydrauliques à double action.

Freins:
Tambours à expansion interne à commande hydraulique sur toutes les roues. Diamètre des tambours: 290 mm. Surface: 1.180 cm2.

Direction: sans assistance .
A recirculation de billes. Rapport variable: 20,5-23,5 à 1.

Dimensions, Poids, Pneus et Perfoimances:
Empattement: 2700 mm
Voie avant 1405 mm
Voie arrière 1400 mm
Longueur hors tout 4675 mm
Largeur hors tout 1735 mm
Hauteur hors tout: 1865 mm
Garde au sol 230 mm
Poids à vide. 1810 kg ; Poids Total en charge 2600 kg
Pneus avant de série 7,50-16,6PR
Pneus arrières de série 750 x16
Vitesse maximum 130 km/h
Diamètre de braquage 12.4 m
Dénivellation maximum acceptée 45 degrés.


Le FJ55 présenté par TOYOTA France en 1975.

 

En fait ce modèle a été peu diffusé en France, pénalisé par sa motorisation essence. Il a été vendu en Afrique, j'en ai rencontré un en Mauritanie coupé en torpédo pour les besoins de l'armée alors en guerre contre le Front Polisario; celui que j'ai acheté en 1985 avait été reimporté de Belgique et bénéficiait de la greffe d'un moteur diesel de BJ40 : 4 cylindre 2977cc qui produisait 85 ch à 3600 tours avec un couple de 20 m.kg à 2200 t/mn, le tout pour une vignette de 12 CV. La caisse était d'une couleur indescriptible; cela avait l'avantage de masquer la rouille qui était dessous. Après un gros travail de carrosserie il ne restait plus qu'à le préparer pour les grands voyages.

 

La préparation qu'il allait subir devait lui permettre d'avoir une autonomie de 2000 Km et de fournir le couvert et le gîte à 2 adultes et 3 enfants ou à 4 adultes:
- Pour l'autonomie le réservoir principal pouvait être rempli par une pompe électrique à partir de 4 réservoirs accessoires placés entre les longerons du châssis, soit en tout 245 litres, et lorsqu'on ajoutait 2 jerricans devant et 2 derrière le plein était de 325 l ce qui, avec le sourire du pompiste, permettait de faire plus de 2000 Km de piste sans ravitaillement.
- Le gite était assuré par une tente de toit de ma fabrication assurant un couchage de deux fois 140 sur 200 , un peu lourde à déplier mais très confortable et loin des bébêtes qui vous gatent une nuit à la belle étoile.
- Le couvert était fourni par une cantine alu-cuisine-intégrée avec gaz à tous les étages, eau courante (90 litres) et douche solaire. Seul le problème des toilettes n'a pas été résolu!

 

Ensuite il ne restait plus qu'à le conduire au sud du Tropique du Cancer. La première mise en jambe nous conduisit en mars-avril 1986 jusqu'au Mali ( Mopti, Djenné) via l'Espagne, l'Algérie et le Tanezrouft et retour; soit une ballade de 10850 Km en 25 jours sans problème mécanique majeur (un flexible d'échappement musical et une lame de suspension) .

Ce premier raid avait été effectué vers les terra incognita avec mon pote José, nos femmes ayant préféré rester à la maison tissant le jour et détissant la nuit à l'instar de Pénélope. Voir quelque images dans le TANEZROUFT (ainsi que quelques photos du montage de la tente de toit).

Vous pouvez voir le montage de la tente sur Youtube:  https://youtu.be/pkbupA8UfL4

ou bien

 


Pour le voyage suivant, en 1988, elles nous accompagnerent sur les pistes d'Alger à Tamanrasset puis du Hoggar et du Tassili, et même jusqu'à Tunis après les joies du Fadnoun et le calme du Grand Erg Oriental. Côté mécanique ce fut dur: Panne de démarreur et de récepteur d'embrayage dés Blida, joint de collecteur d'échappement, support moteur droit déssoudé, lame sous-maitresse à Tam, et d'autres ensuite si bien que les suspensions ressemblaient à un puzzle; mais jamais la progression n'a été interrompue et toutes les réparations ont été faites avec les ressources locales. Je dois dire que ces 5600 Km en 15 jours avait été précédés, sans remise en état, par le même parcours en sens inverse avec une autre équipe, ce qui explique la souffrance du Toy.

Et puis, nos aventures communes ont pris fin un soir de 1989, je lui trouvé un nouveau propriétaire et ne l'ai jamais revu.
Alors, si un jour vous rencontrez un Toyota blanc FJ55 Diesel avec un filtre Cyclone sur l'aile droite,
dites lui "bonjour" de ma part et donnez moi de ses nouvelles.
Merci de votre visite !
Retour