SPÉCIAL TP3
VOUS ETES LE EME VISITEUR DEPUIS LE 01/10/1998. MERCI.

In English too : click --> flaguk.gif (289 octets)

 

Mon premier fut une Dyane 2 CV , mon deuxième une 3cv AK400, mon 3 ème un Combi WV, qui suis-je?

- Un amateur de véhicule Tout-Terrain en 4X2 ?

- Non, un rêveur. Car je rêvais déjà du 4ème, un Toyota FJ55 Diesel (rare), et du 5ème, un Nissan Patrol long 3.3 D. Mais des sous-bois boueux du Poitou aux sables de Mauritanie en passant par les chemins Corses celui qui a le plus occupé mes insomnies c'est bien le SAVIEM TP3 .

Et puis, il y a deux mois, j'en ai rencontré deux dans une casse poids-lourds, l'un civil en châssis-cabine, l'autre en ambulance militaire. J'ai tout démonté, tout mélangé, agité, pour, enfin, arriver à un fourgon diesel et civil, c'est à dire, véhicule léger avec sa carte grise.


 

Les bêtes arrivent, le travail va pouvoir commencer.


Il "suffit" de mettre la cabine de l'ambulance sur le châssis de la camionnette.

====>

Démonter la vingtaine de boulons qui fixent la caisse, débrancher les circuits électriques et les divers câbles et conduits hydrauliques ou pneumatiques ne pose aucun problème et ne demande pas de matériel spécialisé; il en va autrement pour la suite du programme. flaguk.gif (289 octets)


Déshabiller un TP3 demande un minimum de délicatesse, faut pas le froisser, il est susceptible. Mais pour remettre la caisse sur le châssis c'est de la haute couture, il faut des doigts de fée et une bonne tronçonneuse car le moteur diesel, un Man 712, est plus gros que le moteur essence (celui de la Frégate Renault). flaguk.gif (289 octets)


La préparation du châssis est un étape capitale de la préparation, il faut tout prévoir car, une fois la caisse remontée, l'accessibilité aux différents organes devient difficile. La chaîne cinématique se compose d'un moteur diesel Man 712 ou 720 accouplé à une boite 4 vitesses (il existe des boites 5 mais la 5ème n'est pas surmultipliée) suivi d'une boite de transfert type 433.11 ou boite SINPAR type 150MK qui permet de craboter en 4X4 en vitesses longues (et, bien sur, en courtes ) alors que le transfert d'origine sur les versions militaires ne permet que le crabotage en 4X4 courtes. Ensuite on trouve les ponts: les modèles avec moteurs à essence ont des ponts courts de 7 X 44 alors que les diesels qui tournent plus lentement ont des ponts plus longs de 8 X 43, c'est celui qui sera choisi. Et pour terminer, les pneumatiques: D'origine il s'agit de 9.00 X 16 mais du 10,5 x 20 est possible si le moteur arrive à le tirer. flaguk.gif (289 octets)


Et puis sous les pneumatiques qu'est ce qu'on va bien pouvoir y mettre? L'autoroute, les petits chemins en sous-bois, je ne pense pas que ce soit la tasse de thé du TP3, il devrait se sentir plus à l'aise sur les pistes du sud-marocain ou plus loin encore, mais c'est déjà une autre histoire.

Il y encore du travail:

D'abord, reposer la caisse sur le châssis tout beau et presque neuf:

Puis rendre son équipement électrique conforme et ce n'est pas une mince affaire car les circuits militaires comportent un système black-out assez compliqué.

Ensuite refaire une peau neuve à l'engin: Gratter la rouille, prier pour Saint Tofer, poncer et peindre. flaguk.gif (289 octets)


Après bien des efforts le TP3 a acquis un aspect plus civil il ne reste plus qu'à l'aménager.

Pour voir l'aménagement en VEHICULE POLYVALENT suivez le lien.


Navigation vers page d'accueil , vers page spécial TP3 , vers page TP3 polyvalent, vers Gadget

Toutes les données techniques sont sur le Le Site International du TP3

Et un voyage en TP3 en MAURITANIE ,
ça vous dit ? CLIQUEZ!


Si les TP3 vous branchent , on peut en causer !


flaguk.gif (289 octets)  If you speak english flaguk.gif (289 octets)

 

 

TP3 SPECIAL

My first soap box was a Dyane 2 CV, my second a 3cv AK400, my 3rd, a Combi WV, who am I ? An amateur of the All Terrain Vehicle and 4X2?  No, a dreamer. For I dreamed already of 4th one, a Toyota FJ55 Diesel (rare), and 5th, Nissan Patrol long 3.3 D. But of the muddy underwoods from Poitou to the sands of Mauritania while passing by the Corsican ways. But what occupies my insomnia most it is well the SAVIEM TP3.

And then, two months ago, I found one of them in a heavy trucks breakers yard, a civilian frame-cabin one. The other one is the military ambulance. I dismounted, mixed, agitated, finally arriving at a diesel- civil van, i.e., light vehicle with a automobile license.

 

The animals arrive, work will be able to start.

It "is enough" to put the cabin of the ambulance on the frame of the van.

1 To dismount the score of bolts which fix the body, to disconnect the electric circuits and the various cables and hydraulic conduits or tires do not pose any problem and does not ask a specialized material; from there it goes differently for the continuation of the program.

 

2 To strip a TP3 asks for a minimum of delicacy, is not necessary to bruise it, although it is likely. But to get the body on the frame it is haute couture. One needs fingers of a fairy and a good slicer for the diesel engine, Man 712, is larger than the gasoline engine (that of the Renault Frigate).

3 The preparation of the frame is a capital stage of the overall preparation. It is all necessary to envisage for, once the body has gone up, accessibility with the various parts becomes difficult. The kinematic chain is composed of a diesel engine Man 712 or 720 coupled with a 4 speeds gearbox (there exists a box of 5 but the 5th is not overgeared) followed by a transfer box 433.11 or standard transferbox SINPAR 150MK which allows to drive in 4X4 in long speeds (and, well on, into short), whereas the original transferbox of the military versions allows only the first shaft in short 4X4. Then the bridges are found: the models with petrol engines have short bridges of 7 X 44 whereas the diesels which turn more slowly have longer bridges of 8 X 43, it is that which will be selected. And to finish, tires: Origin they are 9.00 X 16 but of 10,5 X 20 is possible if the engine is able to pool it. 

4 And then, what tires under will one be able to put on it?
The motorway, the small ways in underwood, I do not think that it is the cup of tea of the TP3, it should feel more at ease on the tracks of South-Morroc or further still, but it is already another history.
There is still work to do: Initially, to put back the body on the very beautiful frame, almost new: Then to fix its electric components, which is not a small matter, for the military circuits comprise a rather complicated blackout system.
Next: to remake a new skin with the machine: To scrape the rust, to request for Tofer Saint, to sandpaper and paint.
After many efforts the TP3 has acquired a civil appearance, but noting more remains to be arranged.

 


To see installation in GENERAL-PURPOSE VEHICULE follow the bond.


Navigation towards banner page, towards  general-purpose page TP3Gadgets

Toutes les données techniques sont sur  Le site International du TP3

If the TP3 connect you, one can cause some!

/html>